Depuis 2013, la Compagnie ISA0 anime le festival Gypsy Dance'Scape,

autours duquel elle invite des intervenants de tous horizons à venir
partager les disciplines qui progressivement infusent la marque spécifique
de la Compagnie Isao : Fougue Tsigane, rondeur orientale, approche
contemporaine, mais aussi danses du monde, chant, percussions corporelles,
jeu, poésie, arts visuels, techniques psycho-corporelles...

Gypsy Dance'Scape

Festival 2017

 

26

JANV.

19

JANV.

Le travail éclectique de Saâdia est le fruit de multiples expériences :

Après un voyage dans les cabarets orientaux, puis chez Bartabas en tant que chanteuse-danseuse berbère, elle rencontre le bûto de Sumako Koseki, le travail de Laura Sheleen, l'enseignement de France Schott-Billman en Expression Primitive, et approfondit ses connaissances des danses arabes et berbères.

Elle est la 1ère danseuse orientale à avoir été invitée au Centre National de la Danse à Paris. Elle partage régulièrement sa recherche avec les danseurs contemporains et les publics scolaires. 

Saâdia proposera deux ateliers découverte autour de la danse des Ghawazee, en partant de la danse soufi égyptienne. Elle abordera la danse par un travail rythmique, le ressenti des mouvements plus féminins et les pas masculins (Tahtib). Elle cherchera à ce que chacun s'approprie le mouvement, reste dans le vivant et la création.

Danse des GHAWAZEE - Egypte

et

Saâdia SOUYAH

 

02

FEV.

Ema DEI

Artiste atypique née en Roumanie dans une famille de Rroms Lovara, Ema Dei s’est formée aux Beaux-Arts de Bucarest, au cours Florent à Paris,  avant de devenir Danseuse, Trapéziste au cirque Romanès, puis performeuse dans la musique Electro.

Sa démarche consiste à embrasser toute la diversité possible de l'être au travers du monde des arts, de la musique aux arts visuels, de la danse à la performance, en un clin d'œil.

Ema appartiennent au groupe d'initiateurs du mouvement de la nouvelle vague né à Bucarest, sensible aux implications sociales de cette action.

L'extravagance de sa personnalité nous invite à découvrir le monde comme une terre très particulière ; à chaque question que vous lui posez, Ema répond par une proposition inattendue.

Curieuse de l'histoire de son peuple, elle étudié la Culture Rromani à l'Université Rromani de Bucarest et à l'INALCO à Paris.

Ema promeut l'inter dialogue culturel et transmets son art avec toute la  compréhension et la connaissance héritées de son patrimoine rromani.

La rencontrer est une vraie chance de saisir la complexité de cette culture encore trop méconnue.

Clés de créativité Tsigane

02

FEV.

Au fil des nombreux pays traversés par les tsiganes, leur pratique artistique est apparue sous une multitude de formes fort différentes, mais certains codes de vie sont la trame commune de la culture rromani. Il s'agira dans cet atelier de retransmettre les clés de la créativité et de la faculté de survie d'une civilisation ayant comme principe non écrit "Toute émotion est un condensé d'informations"  dont la musique incarne le message collectif,  et la danse l’interprétation personnelle. 

Ainsi Ema Dei nous plongera le temps de cette séance dans la cosmogonie tsigane. Nous explorerons  nos gestes et  rythmes uniques afin de mieux  trouver notre empreinte  personnelle.
A la rencontre de nous-même,  nous résonnerons en accord avec l'espace général et partagé.

 

Marcela & Paco

Danseuse, chanteuse et comédienne, issue du théâtre Romathan de Kosicé en Slovaquie, Marcela d'origine tsigane Kalderash, s'engage pour promouvoir cette culture au travers de l'art.

Elle proposera dans cet atelier un tour d'horizon des différentes façons de danser dans les pays de l'Est, en s'attachant particulièrement  à en souligner le caractère spécifique qui relie tous ces styles par leur composante Tsigane.

Elle sera accompagnée cette année du jeune danseur Paco, pour partager encore plus brio et virtuosité.

Danses Tsiganes de l'Est

23

FEV.

 

et

Linguiste, traducteur, interprète et possédant de solides connaissances dans de nombreuses autres langues (russe, rromani, bulgare, roumain, serbe, grec...)... Musicien chanteur et instrumentiste (guitare, violoncelle, clarinette, saxophone, trompette, vielle à roue, mandoloncelle, english concertina, cymbalum, kaval, tapan, tambura)...

Il a ainsi mené de concert une carrière d’enseignant en langues et de musicien dans différentes formations, tant professionnelles qu’amateures (Ensembles Tarentule, Taraf, Chœur Kazansky, Tchaas, Yago, Efta, spectacle "la Route des Fils du Vent").

Ces riches expériences l’ont conduit à fonder en 2002 le Balk-Ansambl, au service duquel il met à disposition ses compétences de formateur, de musicien et chanteur autant qu’arrangeur. 

Passionné par la culture (T)tsigane, il vous propose, dans le cadre de cet atelier, d’aborder quelques chants tsiganes, de saisir leurs caractéristiques et particularités rythmiques, et d’y associer des mouvements, gestes et percussions corporelles simples.

José

PONZONE

02

MARS

Chants et

Rythmes Tsiganes

09

MARS

 

16

MARS

Nuria ROVIRA SALAT

Un voyage à Paris, et la rencontre avec la danseuse libanaise Lamia Saffiedine, la poussent à quitter l’Espagne dont elle est originaire pour approfondir la danse orientale. Elle se professionnalise en danse arabo-berbère auprès de Saïda Naït-Bouda, Sâadia Souyah et Agnès Denis et rencontre alors les danses traditionnelles maghrébines. Elle donne des cours, contribue à la création de la Cie Ambre et intègre le spectacle de danse urbaine de Mehdi Slimani.

Elle découvre alors la danse tsigane avec Pétia Iourtchenko et Simona Jovic, avec laquelle elle développe les danses des Tsiganes du Rajhastan, d’Egypte, des Balkans et de Turquie. Elle poursuit son apprentissage avec Béatrice Lavielle et rencontre Karine Gonzalez, danseuse de flamenco et l’amène à collaborer avec elle dans cette voie.

Tony Gatlif, réalisateur de cinéma lui apporte sa première expérience télévisuelle dans le clip de Stephan Eicher "Rendez-vous " et danse dans plusieurs fanfares telles que " Ziyara ", “Fanfaraï” ou " Haïdouti Orkestar. Elle intègre alors le spectacle " Awadi - Hommage aux danses d'Egypte ", créé par Alexia Martin et danse pour l'orchestre parisien" Etoiles du Nil" de  Mamdouh Ahmed en plus de participer au spectacle du Cirque tsigane Romanès. Nuria collabore avec de nombreuses compagnies de danse CFB, Nakissa, aux côtés du danseur iranien Shahrokh Moshkin Galam et monte aussi sur scène auprès de Titi robin, musicien du monde.

Nuria danse mais chante aussi, dans le "Finzi Mosaïque Ensemble", le spectacle de Jean Marc Zelwer “tsigane imaginaire” et plus tard dans "Radio Thrakia".  Elle créé des spectacles pour enfant avec le musicien Laurent Ghénin et chante aussi pour le cinéma : “Ce que le jour doit à la nuit”, “Né quelque part”,   "Pour une femme" et "Méditerranée, notre mer à tous" sous la direction musicale du compositeur Armand Amar.

Danse Tsigane Turque Roman

 

Danses Hongroise et Kalbeliya

30

MARS

et

06

AVRIL

Stages supplémentaires (hors Gypsy Dance'Scape)

Style Hongrois et Kalbeliya

Samedis 1er et 8 Avril 2017 de 14h à 16h

@ micadanses rue Geoffroy L'asnier, Paris 4e

ATTENTION au numéro 16, Studio Biped

Judit ABRAHAM

Judit est née en Transylvanie mais sa route l’amène à Budapest, où elle vit depuis plus de 20 ans. Danseuse de folklore Hongrois, très attachée à la tradition, elle s'emploie à la promouvoir. Lors de ses ateliers dans divers styles, elle essaye de se rapprocher des plus jeunes pour que ces savoirs ne tombent pas dans l'oubli, et sa recherche l’a conduit jusqu’aux  villages reculés de Moldavie qui perpétuent ces traditions.

C'est notamment à Ghimes qu'elle apprend la musique folklorique qu'elle jouera pendant plusieurs années aux côtés de János Tardif Zerkula, violoniste de renom. Puis dans la musique hongroise, intégrant  un groupe de musiciens  pour enregistrer  la bande son du film The Vagabond, de Szomjas György.

Sa passion  pour les sources authentiques de son art la conduit ensuite en  Inde pour y apprendre la musique carnatique, le yoga, le sanscrit et bien évidemment les musique et danse classiques. Elle saisit alors la chance d'apprendre le folklore Râjasthâni dans le désert Thar de langa auprès de la caste des Kalbeliya.

Avec le groupe Rangila Langa du Rajasthan, elle tourne en Hongrie, en Inde et en France et plus récemment avec le groupe Rajasthani Dil Mastana  pour des ateliers en Hongrie et Espagne. Dans la globalité de ce parcours, elle a aussi créé un atelier vocal indien 'Sa Re ga Ma' en collaboration avec l'artiste indienne Kishore Kumar.

La transmission de Judit au cours des Ateliers du Jeudi s’articulera autour des liens entre la culture  et la Danse des Roms de Hongrie, encore très rarement enseignés en France, et les danses des nomades du Rajasthan.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now